COLLOQUE 2020

URGENT – NOUVELLES MODALITES

La situation sanitaire et les mesures prises nous contraignent à modifier les modalités de notre colloque annuel prévu le jeudi 5 novembre 2020 et qui se déroule d’ordinaire à la Maison de l’Unesco .

Le GPF a décidé dans cette nouvelle programmation de vous soutenir et vous accompagner dans cette période sanitaire difficile où les enjeux de l’accompagnement des personnes polyhandicapées sont pluriels.

Notre idée est de vous proposer une visio-conférence innovante dont la thématique s’ancre sur les derniers outils et référentiels consacrés aux pratiques en santé et aux pratiques éducatives récemment publiés. Dans ce contexte de pandémie, de difficulté voire de pénurie de moyens humain et matériel) ces outils nous paraissent ajustés à la situation quotidienne. Ces mises en perspective dans un cadre à la fois conceptuel et pragmatique vous aideront à vous approprier des pratiques nouvelles et à vous permettre de mieux les analyser, pour toujours  améliorer l’accompagnement des personnes polyhandicapées quelles que soient les circonstances.

Le passage à la visio-conférence, interactive, nous permettra les échanges auxquels nous sommes attachés ; nous vous proposons un format de 5 heures, soit trois heures le matin et deux heures l’après-midi. Vous pouvez ainsi faire l’économie des temps de trajets, voire des heures de TGV…

Les tarifs de cette journée s’élèvent à :

– 80 € pour une personne seule,
– 60 € à partir de trois,
– 20 € pour les personnes physiques
– gratuité pour pour les personnes physiques adhérente au GPF.

Programme :

Pour  vous inscrire, merci de nous renvoyer le bulletin d’inscription ci-dessous à : gpf.secretariat@free.fr

Projet associatif 2020-2025

Le Conseil d’Administration du Groupe Polyhandicap France, en sa séance du 24 octobre dernier, a adopté le Projet Associatif 2020 – 2025.

Fruit d’une concertation associant l’ensemble des composantes de notre association, il constitue désormais notre cap, un « sémaphore » pour l’ensemble des élus associatifs et de nos adhérents. Il constitue également un message à l’adresse des autorités publiques, fondé sur notre expertise et notre légitimité.

Ce Projet a désormais vocation à répondre aux défis contemporains qui se dressent encore pour la pleine reconnaissance des personnes polyhandicapées et des besoins de leurs familles.

Les précédentes « conquêtes » du Groupe Polyhandicap France, notamment au plan législatif, ne doivent en effet pas nous faire ignorer les « menaces » qui continuent à peser sur ces personnes : évolutions morales et sociétales, virage inclusif mal négocié, scolarisation des enfants, difficultés d’accès aux soins et aux ESMS, l’avancée en âge et ses conséquences sur les familles et les aidants… les défis ne manquent pas, contemporains ou pérennes, qui justifient une démarche politique, stratégique et opérationnelle adaptée.

Par sa forme évaluable, le Projet associatif 2020 – 2025 fixe désormais, en 30 objectifs concrets, la « feuille de route » de l’association au service de ses adhérents et de l’ensemble des personnes et familles concernées par le polyhandicap.

Adaptations statutaires au service de la meilleure représentation plurielle des familles, associations et représentants territoriaux, renforcement et coordination des actions régionales, actions de représentation et de communication, aide et écoute des familles se déclinent ainsi au sein de ce Projet.

Fidèle à ses principes d’action originels : Réunir, réfléchir, représenter, militer, former et informer, le Groupe Polyhandicap France entend, grâce à ce nouveau Projet, actualiser et renforcer son action au service de ses adhérents, amis et partenaires.

 

Le projet associatif 2020-2025 a été validé par l’Assemblée Générale Ordinaire du 1er octobre 2020

LE GROUPE POLYHANDICAP FRANCE

Le polyhandicap est une situation de vie spécifique d’une personne présentant un dysfonctionnement cérébral précoce ou survenu en cours de développement, ayant pour conséquence de graves perturbations à expressions multiples et évolutives de l’efficience motrice, perceptive, cognitive et de la construction des relations avec l’environnement physique et humain.

Il s’agit là d’une situation évolutive d’extrême vulnérabilité physique, psychique et sociale au cours de laquelle certaines de ces personnes peuvent présenter, de manière transitoire ou durable, des signes de la série autistique.

La situation complexe de la personne polyhandicapée nécessite, pour son éducation et la mise en oeuvre de son projet de vie, le recours à des techniques spécialisées pour le suivi médical, l’apprentissage des moyens de relation et de communication, le développement des capacités d’éveil sensori-moteur et intellectuelles, l’ensemble concourant à l’exercice d’autonomies optimales.

Créé en 1996, Le Groupe Polyhandicap France a pour vocation de faire connaitre et reconnaître la spécificité du polyhandicap.

Présent au plan national grâce à un réseau  de correspondants régionaux, il rassemble des parents, des professionnels et des associations. Il leur apporte soutien, assistance et aide technique, tant au quotidien qu’auprès des instances publiques ou privées.

Le Groupe Polyhandicap France est une force de propositions et d’action auprès des pouvoirs publics pour défendre la qualité de vie des personnes polyhandicapées, leur droit aux soins, à l’éducation et à la citoyenneté. Le Groupe Polyhandicap France est une association de bénévoles reconnue d’intérêt général et de bienfaisance.

Nous sommes à votre écoute.

Votre soutien financier nous est indispensable pour poursuivre nos actions et nos recherches. Vous pouvez faire un don en ligne ou par courrier. Merci.

Rencontre-thématique

RENCONTRE THEMATIQUE REPORTEE
AU PREMIER TRIMESTRE 2021
La 15ème rencontre-thématique se tiendra
le Mardi 6 octobre 2020 de 14 h à 17 h
à l’Espace-Ethique de l’AP-HP sur le thème :

« Polyhandicap : le temps des repas »

A l’Institut de Chartres de Bretagne, les professionnels s’interrogent constamment sur le « manger ensemble ». Les repas sont depuis toujours source de questionnements :

  • Comment réunir les meilleures conditions pour manger en sécurité ?
  • Le repas est-il un moment de plaisir, de déplaisir, de souffrance ?
  • Comment l’environnement peut se transformer pour s’adapter aux personnes polyhandicapées ?

Malgré de nombreux initiatives et aménagement, la question des « repas » des enfants nourris par gastrostomie continuait à interroger.

  • Quelle place leur donnons-nous pendant ce temps de repas ?
  • Comment faire de ce moment, un temps de « repas » agréable, adapté ?

Cette réflexion est venue questionner notre éthique, nos représentations, a fait émerger des questions essentielles : « comment faire mieux ? Pourquoi faire autrement ? Pour obtenir quoi ? ». De nos réflexions est né un projet de « repas plaisir » ou « repas sensoriel » : un moment que nous avons voulu joyeux et « nourrissant ».

 

Infos et inscriptions : gpf.secretariat@free.fr