Tous les articles par Véronique

Actes 2017

LE SOIN ET LE PRENDRE SOIN
L’attention à l’autre, condition de la bientraitance

Les politiques publiques sociales et médico-sociales françaises ont engagé, depuis près de 20 ans, un « virage ambulatoire », accompagné de son corollaire « la désinstitutionalisation », et prônent désormais les vertus d’une société inclusive, garantissant un accès à tout pour tous et la pleine participation citoyenne des personnes en situation de handicap.

Si ce modèle général, soutenu par les plus hautes instances internationales (ONU), et leurs modes d’accompagnements associés (services), s’imposent progressivement dans de nombreux secteurs du handicap et de la perte d’autonomie, force est de constater qu’ils se déclinent plus aisément pour les personnes en situation de « mono-handicap », moteur, sensoriel, psychique, voire de handicap mental léger ou de perte d’autonomie relative (scolarisation; logement transports, emploi…)

Qu’en est-il pour les personnes polyhandicapées ?

Doit-on considérer que ce courant dominant s’applique à tous en vertu de l’universalité de traitement des personnes vulnérables ?

Faut-il plaider pour « l’exception polyhandicap », ou pour une déclinaison raisonnée de ce principe, débarrassée d’idéologie, et principalement attentive à la qualité de vie et à la recherche  pragmatique des réponses aux besoins et attentes exprimées par les personnes et leurs familles ?

L’observation des situations vécues confirme que les  « freins » à la participation sociale des personnes polyhandicapées demeurent très présents, compromettant la déclinaison de cette généreuse vision, et ce à chaque âge de leurs vies.

Représentations sociales et préjugés, accès à l’école, accès aux soins, aux loisirs, à la citoyenneté… constituent encore autant d’écueils à la réalisation d’une véritable participation citoyenne de la personne polyhandicapée et de sa famille.

Pour autant des avancées demeurent possibles et nécessaires, sous l’action concertée des familles et des professionnels engagés dans la promotion d’une véritable accessibilité, entendue aux plans matériel, social et sociétal.

Les établissements et services ont pleinement leurs rôles à jouer dans cette avancée, par leur créativité en termes de projets et la promotion, en leur sein propre, de la citoyenneté des personnes accueillies ou accompagnées.

Cette journée d’étude, par ses apports, références théoriques, et les témoignages exemplaires des acteurs de terrain, familles et professionnels, permettra de faire le point des avancées réalistes observées, mais également d’identifier des risques d’abus ou de dérives idéologiques dont les personnes polyhandicapées ne doivent pas être victimes.

Unesco 2018

Un grand merci aux participants qui, malgré les mouvements sociaux de la SNCF, se sont déplacés pour assister à notre journée sur « la participation sociale de la personne polyhandicapée »

Merci également aux orateurs pour la qualité de leurs interventions.

Les actes de ce colloque seront disponibles prochainement.

Unesco 2018

Le Groupe Polyhandicap France organise le
jeudi 7 juin 2018
une journée sur le thème :
« La participation sociale de la personne polyhandicapée,
    Illusion ou réalité ? Quelles conditions de mise en oeuvre ? ».


Inscrivez-vous !

Rencontre handball

A l’occasion des quarts de finale de la Coupe de France, le Paris Saint-Germain affrontera TREMBLAY le 11 Mars prochain, un derby qui s’annonce très disputé et pour lequel  une offre dédiée à certaines associations est proposée.

Vous pourrez ainsi organiser une sortie à Coubertin et permettre à vos salariés, aux personnes que vous accompagnez ou même à vos partenaires d’assister ensemble à un match de Handball professionnel ou tout simplement proposer des places à l’ensemble de vos adhérents au  tarif exclusif proposé de 7 euros.

Pour bénéficier de cette offre ou pour plus d’informations, contacter: Thibaut CUCHEROUSSET au 01 41 41 52 19 ou tcucherousset@psg.fr

ANESM

Dans le cadre de la mise en œuvre des mesures annoncées dans le Volet Polyhandicap de la stratégie quinquennale de l’évolution de l’offre médico-sociale, l’ANESM est missionnée pour l’élaboration d’une recommandation des bonnes pratiques pour l’accompagnement de la personne polyhandicapée.

Pour ce faire, elle réalise une enquête qualitative auprès des professionnels et familles concernés, faisant l’objet de cet appel à contribution, dans un premier temps sous forme de questionnaire.

Si vous souhaitez répondre à cet appel à contribution :

http://www.anesm.sante.gouv.fr/spip.php?page=news&id_article=1238

Les réponses sont attendues au plus tard le 22 mars 2018

 

Lettre à Sophie Cluzel

Le Groupe Polyhandicap France a réagi sur les appels à projets de FAM pour personnes polyhandicapées dans le département de l’Essonne. Pour prendre connaissance du courrier adressé le 13 février dernier à Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat aux Personnes Handicapées :