Tous les articles par Véronique

Des ados pas comme les autres

Le réalisateur Marc Dubois signe un magnifique film documentaire consacré à l’adolescence polyhandicapée :

DES ADOS PAS COMME IL FAUT

Ce film suit quelques jeunes gens de l’IME « Chrysalides » à Amiens (HANDAS-APF) et leurs parents, avec les commentaires d’Elisabeth Zucman, du philosophe Jacques Deschamps et de Nathalie SKRZYPCZAK, adjointe de direction de l’IME ; le texte du film est raconté par Bernard Campan.

Ce film est destiné à sensibiliser le grand public au Polyhandicap ; il a aussi un impact très fort sur les équipes.

Il a été projeté en avant-première au cinéma le Balzac a paris en partenariat avec le GPF et le Centre de Ressources Multihandicap , et il a été suivi d’un débat avec le réalisateur, Madame Nathalie SKRZYPCZAK et Marie-Christine Tezenas (GPF). Cette manifestation a rencontré un vif succès.

Vous trouverez ci-dessous, et les premiers article de presse parus :

http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-venez-decouvrir-des-ados-si-lumineux-26-06-2019-8103075.php

https://www.faire-face.fr/2014/12/12/polyhandicap-adolescents-documentaire/

http://ww.vivrefm.com/podcasts/fiche/13797/filmer-les-personnes-avec-un-polyhandicap

le lien vers la bande annonce :

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=274889.html

et le dossier de presse du film  :

Colloque Unesco 2019

Aidez nous à apprendre  !
Les apprentissages dans le quotidien de l’enfant
et l’adulte polyhandicapé

Jeudi 6 juin 2019

Durant des décennies, l’enfant, la personne polyhandicapée, ont été comme incapables d’apprendre et totalement « empêchés » au plan du développement cognitif, de la communication et de la maitrise de leur environnement.

Ces temps sont heureusement révolus : les évolutions législatives, inspirées d’éthique et d’une juste ambition thérapeutique et éducative, ont désormais ouvert la voie à une démarche clinique et pragmatique de recherche des conditions d’apprentissages propres à chaque personne polyhandicapée.

Approches éducatives, aides techniques, supports à la communication, apports des neuro sciences sont autant de contributions conjuguées dans la conduite de cette juste ambition.

L’observation attentive, l’expérience irremplaçable des parents et familles, la volonté farouche des professionnels dans leurs différentes qualifications pluridisciplinaires, nourrissent désormais la conviction et l’obligation de développer les potentiels d’apprentissages des personnes polyhandicapées, depuis le plus jeune âge et tout au long de la vie.

Les enfants et les adultes polyhandicapés eux-mêmes, par leur appétence et la manifestation de leur plaisir, savent nous encourager dans cette voie.

Les expériences foisonnent désormais, développées par les équipes au sein des établissements et services, mais également par les chercheurs et psychopédagogues, pour révéler, stimuler les potentiels cognitifs et aménager les conditions environnementales favorables aux apprentissages.

Ce colloque, par ces apports théoriques et conceptuels, mais également au regard des expérimentations engagées par les équipes professionnelles, a permis de faire le point sur les avancées contemporaines et sur les conditions adaptées d’apprentissages des enfants et adultes polyhandicapés. Les témoignages ont su rendre compte de la contribution des parents à cette dynamique et des modalités adaptées de scolarisation des enfants.

 

Notre colloque a été relayé par Hospimédia et les Actualités Sociales Hebdomadaires (ASH).
Articles ci-dessous :

 

Pour prendre connaissance du rapport  » Polyscol » :

Colloque Unesco 2019

Le 6 juin 2019 à l’Unesco, notre colloque annuel se tiendra avec des experts et familles d’enfants ou adultes polyhandicapés.

Pourquoi ce colloque ?

Les enfants et adultes polyhandicapés sont totalement dépendants, mais heureusement ils progressent grâce aux professionnels qui sont à leurs côtés et aux avancées de la science. Pour eux, il nous faut adapter et créer les meilleures conditions d’apprentissage. Pour eux, soutenez-nous !

Notre colloque abordera :

  • les approches pluridimensionnelles des apprentissages chez la personne polyhandicapée.
  • Les apprentissages et diverses formes de scolarisation.
  • La continuité des apprentissages chez l’adulte polyhandicapé.

Vous aussi, soutenez le Groupe Polyhandicap France,
sur : https://bit.ly/2VxOYUb

L’argent récolté servira à la location d’une salle de l’UNESCO pour 420 participants et l’utilisation des services associés.

Publication

Vers une scolarisation sur mesure pour les enfants
en situation de polyhandicap

A l’initiative du Groupe Polyhandicap Bretagne (GPB), des professionnels de structures médico-sociales adhérentes à ce réseau se sont réunis au sein d’un groupe de travail sur la scolarisation des enfants polyhandicapés.

A quoi sert cette scolarité ? Que peut-elle apporter aux enfants polyhandicapés ? Et comment l’envisager ? C’est ce que le Groupe Polyhandicap Bretagne a tenté de définir à travers cet ouvrage. Cet écrit est le fruit d’un travail qui a duré plusieurs mois et aura réuni autour de la table plusieurs professionnels, de formations différentes, mais partageant un point commun : l’accompagnement au quotidien d’enfants et adolescents polyhandicapés.

Bon de commande à renvoyer à :
Groupe Polyhandicap France – 11 bis, rue Théodore de Banville – 75017 PARIS ou gpf.secretariat@free.fr

 

3ème plan Handicaps Rares

Pour l’élaboration d’un troisième schéma national handicaps rares

Pour répondre aux aspirations, aux attentes et besoins des personnes en situation de handicaps rares et de leurs familles, dans un contexte de transformation de l’offre et de développement de l’approche inclusive, plusieurs organismes engagés dans la gestion du dispositif intégré signent un texte collectif appelant les pouvoirs publics à l’action. Ils s’inscrivent pleinement dans une démarche pragmatique qui consiste à intégrer « approche par les droits » et à prendre en compte les situations singulières des personnes pour apporter les réponses adaptées, adaptables et modulaires.

Pour en savoir plus :

http://www.cesap.asso.fr/etablissement/2016-10-25-13-35-23/actuetablissement/1328-un-3eme-schema-pour-le-handicap-rare

Rapport Handeo

HANDEO publie un rapport sur les conditions sociales de l’accompagnement à domicile des personnes polyhandicapées et la prise en compte des attentes des proches aidants.

Contexte et objectif de l’étude :

En 2017, HANDEO met en place un collectif d’experts sur l’articulation entre l’aide et le soin pour les personnes polyhandicapées. Dans le prolongement de ce collectif, Handéo a enclenché une recherche-appliquée sur les conditions sociales de l’accompagnement à domicile des personnes polyhandicapées et la prise en compte des attentes des proches aidants. Pour réaliser ce projet, Handéo a noué un partenariat avec le Groupe Polyhandicap France, le CESAP, le Centre de Ressource Multihandicap, l’APF France Handicap, le CLAPEAHA, la Croix-Rouge Française, l’Association Ressources Nord Pas-de-Calais, l’AP-HP par la présence du Pr Thierry BILLETTE DE VILLEMEUR.

Pour la réalisation technique, Handéo a missionné les sociologues Frédéric Blondel et Sabine Delzescaux pour réaliser le terrain de la recherche appliquée.

Rencontre-thématique du 20 mars 2019

L’innovation dans l’accompagnement de la personne polyhandicapée

Après les interventions de Sébastien LEGOFF, Directeur Général de l’Association Les Tout-Petits et d’Hélène FRIENKEL-LEBOSSE, maman, Michel TOUREAU, Educateur au Sessad Les Tout-Petits de Paris, a fait une démonstration de BAO-PAO pour illustrer une activité novatrice à l’attention des enfants et adultes polyhandicapés.

Le Bao-Pao est un instrument de musique conçu par Jean Schmutz pour permettre aux enfants handicapés de pouvoir pratiquer un instrument de musique adapté.

Bao-Pao signifie « Baguette assisté par ordinateur » et « la Puce à l’Oreille », cette dernière étant l’association qui diffuse cet instrument de musique.

Le fonctionnement est quand à lui assez simple, il suffit de bouger une baguette au milieu d’un faisceau laser, pour contrôler une mélodie synthétique. Quand la baquette coupe le rayon laser, le son commence à être émis, et quand le recoupe en revenant, le son se coupe. En fonction de la vitesse où la baguette traverse le rayon laser, le volume et lui aussi proportionnel à cette vitesse.

On peut donc jouer des morceaux avec un Bao-Pao, composé de 4 arcs lasers, chacun jouant un instrument. Cela rend la musique beaucoup plus abordable et ludique pour toute personne néophyte en solfège.

 

 

La 12ème rencontre-thématique se tiendra le Mercredi 20 mars 2019 dans la salle des conférences de l’Espace-Ethique de l’AP-HP sur le thème :

L’innovation dans l’accompagnement
des personnes polyhandicapées

L’innovation semble être au cœur des politiques sociales et des prérogatives nationales. En effet, concept équivoque, il mérite de s’y arrêter un peu afin d’en comprendre sa définition, sa déclinaison et ses champs d’intervention dans le domaine bien spécifique de l’accompagnement des personnes handicapées et plus particulièrement polyhandicapées.

Caractérisée de réponse nouvelle, l’innovation peine à trouver un consensus et un socle commun. Elle devrait avoir cette finalité du mieux vivre au regard d’une dynamique d’action engagée et ancrée sur le changement.  Elle peut être organisationnelle, législative, technologique ou médicale, mais dans tous les cas il s’agit bien d’un processus collectif et créatif qui ne peut se décréter mais doit s’accompagner aussi bien auprès des personnes accueillis qu’à l’égard des professionnels.

Dès lors, comment pouvons-nous définir cette notion qui se veut contemporaine ? Quels sont les enjeux, les représentations et les conséquences ? Faut-il absolument innover ? L’innovation au service de la personne respecte-t-elle réellement ses besoins, envies, et projections ? Autant de questionnements que nous vous proposons de venir débattre à travers un triple regard :  celui du directeur général d’association, d’une maman d’un jeune homme polyhandicapé et la présentation par un éducateur spécialisé de l’utilisation du Bao-Pao instrument de musique éminemment technologique mais accessible par tous.

N’est-ce pas l’innovation que le monde de demain puisse être rendue accessible à tous ?

Informations et inscriptions : gpf.secretariat@free.fr