Offres d’emploi

La Maison d’Accueil Spécialisée Les Amis de Claire – Paris 14ème accueillant des adultes polyhandicapés IMOC et IMC recrute :

Masseur-Kinésithérapeute H/F – CDI – 24 heures hebdomadaires

Au sein d’une équipe de rééducateurs composée de 2 kinésithérapeutes, 1 ergothérapeute, et 2 psychomotriciennes encadrée par la responsable des soins et un médecin MPR.

Son action aura deux directions principales :

  • Prévenir et limiter l’aggravation des troubles relatifs au polyhandicap (orthopédiques, respiratoires, digestifs …) auxquels peuvent s’ajouter ceux relatifs au vieillissement. Lors de séances individuelles, il/elle utilisera des techniques pour entretenir et développer souplesse articulaire, équilibre et posture, fonction respiratoire et transit, confort postural et installation ;
  • Explorer les compétences sensorielles et motrices et créer les conditions pour que le résident les exploite au mieux dans son quotidien. Cette recherche peut s’effectuer en séances individuelles ou en activités de groupe.

Intégré aux équipes éducatives et dans une dynamique de travail interdisciplinaire, il/elle s’inscrit dans des temps de la vie quotidienne en accompagnant chaque semaine un résident lors d’un déjeuner.

Rémunération suivant  convention collective 1951, jours RTT, congés trimestriels

Poste à pourvoir 1er novembre 2019 – titulaire du DE de Masseur-Kinésithérapeute – connaissance de la personne polyhandicapée appréciée

Envoyer lettre de motivation et CV par mail :
resp-soins.masclaire@akndj.fr à Madame DUBUS responsable des soins


Chef de Projet – Centre de Référence Maladies Rares –
Déficience Intellectuelle Polyhandicap de causes rares

Hôpital Necker-Enfants Malades

Présentation de l’activité

L’activité du Centre de Référence Maladies Rares Déficience Intellectuelle-Polyhandicap de causes rares – de l’hôpital Necker-Enfants malades repose sur la prise en charge des patients atteints de polyhandicap de causes rares. Cette prise en charge est essentiellement ambulatoire avec des patients provenant pour la moitié d’Île-deFrance et pour l’autre moitié de l’ensemble du territoire français. Toute forme de polyhandicap est suivie dans le centre et le centre a acquis une expertise unique dans la prise en charge du syndrome de Rett, la forme la plus fréquente de polyhandicap de cause génétique. L’activité du centre s’articule autour de l’animation et la coordination du réseau médical et médicosocial national et de consultations d’experts, de consultations multidisciplinaires afin d’améliorer le parcours de santé des patients atteints de polyhandicaps accompagnées de leurs familles.

Du fait de la complexité de ces maladies, chaque malade a besoin d’un parcours de soins personnalisé et pluridisciplinaire. Notre centre est très impliqué dans la télémédecine en lien avec de nombreux établissements. Outre ces missions de soins, notre centre a une mission d’enseignements et participe à l’organisation de réunions avec les professionnels impliqués dans le polyhandicap, à la rédaction de documentations et de recommandations de soins tels que les protocoles nationaux de diagnostic et de soins (PNDS), référentiels de bonne pratique portant sur les maladies rares. Il participe à l’élaboration d’un projet multicentrique d’éducation thérapeutique dédié au polyhandicap. Nous avons une mission de recherche dans le domaine du développement de thérapeutiques pour traiter les maladies génétiques à l’origine de polyhandicaps et dans le domaine de la compréhension des bases moléculaires des malformations cérébrales. Notre centre fait partie de la filière de santé DéfiScience et du réseau des centres de Référence Maladies Rares Déficiences Intellectuelles de Causes Rares https://www.defiscience.fr/filiere/organisation/. Il travaille en étroite collaboration avec les autres centres dédiés au polyhandicap des hôpitaux de Trousseau, Brest, et Marseille. Présentation de la structure Le Centre de Référence Maladies Rares Constitutif Déficience Intellectuelle-Polyhandicap de causes rares de l’hôpital Necker-Enfants malades a été labellisé lors de l’appel d’offre 2017. Cette structure fédère autour d’une équipe clinique dédiée au polyhandicap qui a un lien étroit avec le Centre d’Investigation Clinique pour les essais cliniques et l’institut Imagine INSERM U1143 pour la recherche fondamentale. Le site constitutif comprend deux neuropédiatres Pr Nadia Bahi-Buisson (PUPH) et Dr Marie Hully (PH).

Les autres professionnels impliqués sont les Dr Lisa Ouss (Necker), Pédopsychiatre ; Dr Lofti Miladi (Necker), Prise en charge orthopédique ; le Pr Agnès Linglart (Bicêtre), Evaluation et prise en charge de l’ostéoporose ; Dr Robert Rubinsztajn (Necker – Garches), Prise en charge respiratoire et réanimation ; Dr Cécile Talbotec (Necker), Gastroentérologie et prise en charge nutritionnelle ; Pr Brigitte Fauroux, Dr Alessandre Amaddeo (Necker), Prise en charge des troubles du sommeil et ventilatoires ; Pr Dominique Bremond-Gignac (Necker), prise en charge ophtalmologique ; Service POSS (Necker), Prise en charge dentaire ; ; Dr Lascourrèges, équipe mobile de soins palliatifs pédiatriques (Necker) ; Camille Compte, Assistante sociale. Cette équipe clinique s’intègre dans le service de neurologie pédiatrique de l’hôpital Necker-Enfants

Présentation du poste

Fonctionnement quotidien : travail au cœur de l’équipe médicale du Centre de Référence Maladies Rares Constitutif Déficience Intellectuelle-Polyhandicap de causes rares –de l’Hôpital Universitaire Necker Enfants Malades

Missions du poste

Missions générales :

• Organisation de parcours de soins personnalisés avec l’équipe de soins et les représentants des patients
• Organisation de consultations pluridisciplinaires Interaction étroite avec les médecins / secrétariats de gastro-entérologie, réanimation, pneumologie, rééducation fonctionnelle, orthopédie
• Organisation des consultations externalisées semestrielles à l’IME Saint-Jean-de-Dieu et à l’IME Amis de Laurence

• Interaction avec l’équipe Télémédecine – participation aux téléconsultations
• Création de documents pour faciliter le parcours de soins pour les différents types de polyhandicap
• Contribution à la rédaction de PNDS (1 par an- relecture et interaction avec la filière pour la publication) et de fiches ORPHANET
• Animation et actualisation de la page web dédiée au CRMR en relation avec le coordonnateur médical et la coordinatrice de la plateforme maladies rares du GH Paris Centre
• Participation au projet ETP Polyhandicap en participant à la création d’un eETP avec mise en place de vidéo et organisation de eConférences
• Structuration des relations avec les centres de compétences
• Participation aux projets du CRMR et aux groupes de travail de la filère DéfiScience (Transition EnfantAdulte et programmes ETP)
• Interface entre les patients et les familles, l’équipe de soin de l’hôpital Necker-Enfants Malades(Médecin et infirmières spécialistes), la filière de santé maladies rares DéfiScience et les associations de patients
• Participation à la rédaction des rapports d’activité

Compétences requises 

Formations et/ou qualifications  :
DU ou DIU ou formation équivalente de coordonnateur de parcours de soin Ou expérience significative en association de patients

Compétences :
Expérience de coordination de parcours de soin et notamment :
• Analyser, évaluer la situation médicale, clinique et psycho-sociale d’une personne
• Analyser, synthétiser des informations permettant la prise en charge de la personne soignée et la continuité des soins
• Concevoir, formaliser des procédures, des protocoles et des fiches de conseil
• Conduire un entretien d’aide
• Évaluer la pertinence et la véracité des données et/ou informations
• Travailler en équipe pluridisciplinaire Connaissance et utilisations des outils suivants :
• de l’informatique et des techniques d’information et de communication
• des moyens de diffusion de l’information (de manière active et ciblée)
• de la stratégie de communication et ses outils
• des outils de gestion de projet Formation à prévoir :
• Education thérapeutique- Formation sur le site de l’hôpital Necker-Enfants Malades
• ARC – formation APHP

Qualités requises

• Sens de l’écoute
• Organisation et autonomie
• Adaptabilité, sens de l’initiative
• Sens des responsabilités et du travail en équipe

Personne à contacter :
Nom : Pr Nadia Bahi-Buisson

Fonction : Responsable médical du CRMR déficience intellectuelle-polyhandicap de causes rares
Téléphone : 01 44 49 40 00
nadia.bahi-buisson@aphp.fr 

Hôpital :Necker-Enfants Malades
Adresse : 149-161 rue de Sèvres, 75743 Paris Cedex 15
Téléphone : Tél. : 01 44 49 40 00
Accès : Métro ligne 10 et 13 arrêt Duroc
Bus 39, 70, 82, 87, 89, 92
Métro ligne 6 Sèvres Lecourbe – Pasteur
Métro ligne 12 arrêt Falguière

——————————————————————————

La Fondation de l’Armée du Salut recrute un
Psychologue MAS
H/F – CDI – Montfermeil (93)

La Fondation de l’Armée du Salut mène et coordonne l’action de près de 150 établissements sociaux et médico-sociaux au service de personnes fragilisées. D’inspiration chrétienne, ses actions d’efforcent de traduire au quotidien des valeurs, telles que l’inconditionnalité de l’accueil, l’accompagnement de chaque personne dans sa globalité et l’écoute de sa parole.

La Fondation recherche un psychologue pour la Maison d’Accueil Spécialisée (MAS) de Montfermeil. Cet établissement est un lieu de vie et de soins accueillant une cinquantaine d’adultes polyhandicapés.

Description du poste :

  • Observations, évaluations, constructions d’outils :
  • Met en œuvre la démarche d’évaluation cognitive
  • Participe avec l’équipe pluridisciplinaire à la démarche d’observation
  • Identifie les besoins et attentes de la personne et l’accompagne au moyen d’entretiens individuels, d’ateliers collectifs, de support de médiation et/ou de tests psychologiques
  • Articule les principales indications issues des évaluations et observations au sein des projets personnalisés
  • Accompagne les équipes de terrain dans la compréhension et l’évaluation des comportements problèmes
  • Participe au développement d’outils de communication adaptés à chaque résident
  • Collaboration avec l’équipe et les partenaires :
  • Participe à l’élaboration et au développement des projets personnalisés
  • Participe aux réunions pluridisciplinaires
  • Participe aux réunions de cadres
  • Associe la famille à l’ensemble de la démarche
  • Développe et entretient un réseau professionnel favorable à l’accompagnement de la personne polyhandicapée

 Profil :

 Bonne connaissance du polyhandicap et maîtrise du test P2CJP / ECP.

Une connaissance de l’autisme sera appréciée avec sensibilisation aux outils et tests d’évaluation.

Bonne connaissance de l’environnement socio-institutionnel.

Bonne capacité rédactionnelle.

Maîtrise de l’outil informatique.

Intérêt pour le travail en équipe pluridisciplinaire et le lien avec les familles

Conditions de travail :

 2 jours par semaine (7h/jour), présence obligatoire le mardi
Rémunération selon CCN 1951
Statut cadre

MAS Le Grand Saule
Fondation de l’Armée du Salut
88 chemin du Clos Roger – 93370 MONTFERMEIL
06 10 91 19 01

————————————————————————————-

——————————————————————–

RESPONSABLE QUALITE

Corps recherché : Commissaire des Armées

Emploi type : responsable en management de la qualité – Niveau 1

Localisation du poste : Hôpital d’instruction des Armées PERCY – 101 avenue Henri Barbusse – 92140 Clamart

Description synthétique :

Sous l’autorité hiérarchique du médecin chef adjoint, le responsable qualité est chargé de :

 Contribuer à l’élaboration de la politique qualité et de gestion des risques en lien avec le projet d’établissement.
 Contribuer au respect des engagements de l’établissement en matière d’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins (résultant des inspections, audits et de la certification)
 Accompagner l’établissement dans les démarches de reconnaissances externes (HAS, …)
 Assurer l’existence d’une démarche qualité – gestion des risques cohérente avec la politique qualité – gestion des risques
 Organiser et assurer le maintien du système de management de la qualité et gestion des risques (programme qualité gestion des risques, démarches de certification ou accréditations spécifiques, audits internes)
 Favoriser l’intégration de la culture qualité et sécurité des soins
 Participer au réseau qualité du service de santé des armées
 Assurer la veille réglementaire et normative

Activités :

  • Conseiller la Direction sur les objectifs et les méthodes adaptées pour la mise en place de la démarche qualité et gestion des risques. Définir le plan de communication de la politique qualité et gestion des risques.
  • Proposer à la direction de l’établissement, les éléments de définition de la politique et la stratégie à déployer.
  • Garantir la cohérence du système de management et des démarches associées.
  • Assurer la communication interne et externe autour du système de management de la qualité – gestion des risques.
  • Piloter le système de management de la qualité – gestion des risques.
  • Evaluer la conformité et l’efficacité des dispositifs mis en place dans le cadre du système de management de la qualité– gestion des risques et rendre compte.
  • Suivre le plan d’action.
  • Assurer la formation interne des personnels aux outils qualité.
  • Participer à différentes instances en fonction des thèmes traités.
  • Assurer l’élaboration et le suivi des indicateurs QGR et alimenter les tableaux de bords.
  • Elaborer des outils et ou méthodes spécifiques en rapport avec ses missions
  • Gérer la documentation qualité de l’établissement.
  • Valider les procédures émanant de chaque service.
  • Communiquer sur la mise en œuvre et l’efficacité de la démarche qualité.
  • Gérer l’interface avec les organismes de certification ou d’accréditation et piloter les visites.
  • Gestion des demandes émanant des organismes de tutelle (ARS, HAS, …)
  • Organiser et participer à des audits, évaluations et questionnaire de satisfaction.
  • Mettre en place des campagnes de sensibilisation spécifiques.  Favoriser les échanges inter services dans le cadre de la mise en œuvre des projets qualité.
  • Assurer la coordination avec l’ensemble des acteurs de la qualité et gestion des risques (Cf. ENVIRONNEMENT).
  • Préparer et animer les réunions de Pilotage du Contrôle Interne.
  • 100% ETP dans la fonction Responsable qualité

Relations internes :

  • Médecin chef, Médecin chef adjoint, Directeur médical, Directeur des soins, Gestionnaire –
  • Coordonnateur de la gestion des risques associés aux soins, personnels de la Cellule Qualité- Gestion des Risques
  • Chefs de pôle, de fédérations, chefs de spécialité Cadres supérieurs de santé
  • Professionnels de l’établissement impliqués dans la démarche Qualité
  • Professionnels de soins des services cliniques et techniques
  • Responsable du management de la qualité et de la sécurité des soins (prise en charge médicamenteuse et stérilisation)
  • Equipe Opérationnelle d’Hygiène (EOH)
  • Membres des différentes instances de l’établissement (COVIRIS,…)
  • Médecin de prévention et chargé de prévention
  • Médecins accrédités ou engagés dans la procédure d’accréditation des médecins des spécialités à risques
  • Médecin responsable du service d’information médicale (SIM)
  • Cellule contrôle interne
  • Contrôleur de gestion

Relations externes :

  • Responsable qualité des autres HIA –
  • DCSSA –
  • ISSA –
  • HAS –
  • ARS –
  • GRRIFES (Gestion des Risques – Réseau IDF Etablissements de santé – ARS) –
  • AFQHO

Personne à contacter : CRP ROUX, Chef du BLRH
Tél : 01 41 46 60 60

———————————————————————————

CHARGE(E) DE MISSION SANTE PUBLIQUE

Emploi-type Chargé de gestion administrative et d’aide au pilotage opérationnel

L’Inserm est le seul organisme public français entièrement dédié à la recherche biologique, médicale et en santé des populations. Il dispose de laboratoires de recherche sur l’ensemble du territoire, regroupés en 13 Délégations Régionales.

Structure : L’Institut de Recherche en Santé Publique (IReSP) est un groupement d’intérêt scientifique créé en 2007 par une convention entre l’Inserm et 22 partenaires. Son objectif général est de mutualiser les compétences et les moyens pour la recherche en Santé Publique. L’IReSP soutient la recherche en Santé Publique par différents moyens, et en particulier au travers d’appels à projets (www.iresp.net). Le GIS-IReSP prend appui sur l’Inserm pour sa gestion financière.

Contexte : Une stratégie quinquennale d’évolution de l’offre médico-sociale a été annoncée lors de la Conférence nationale du handicap du 19 mai 2016 et un volet de cette stratégie est spécifiquement dédié au polyhandicap. Il prévoit notamment des actions de recherche dont le pilotage de la mise en œuvre incombe à la CNSA :

  1. Créer un « consortium » de recherche sur le polyhandicap, associant chercheurs, institutionnels, milieu associatif, établissements sanitaires et sociaux dont l‘objectif principal est d’être un lieu d’échange entre les différents acteurs du champ
  2. Lancer des appels à projets de recherche sur le polyhandicap
  3. Réaliser une expertise collective Inserm sur le polyhandicap
  4. Organiser des voyages d’études
  5. Préfigurer une cohorte de personnes polyhandicapées pour la recherche L’IReSP est déjà fortement investi sur la recherche sur le handicap. La CNSA a ainsi souhaité lui confier la mise en place et l’animation d’un groupe de travail dédié. Dans le même temps, la CNSA confie à l’IReSP la mission de préfiguration d’une cohorte.

L’IReSP recherche un(e) Chargé(e) de mission qui travaillera à la réalisation d’une étude de préfiguration pour la mise en œuvre d’une infrastructure de recherche de type cohorte sur le polyhandicap, intégrant l’opportunité scientifique d’une telle infrastructure de recherche, la faisabilité technique, juridique et financière. Il/elle travaillera en binôme avec un conseiller scientifique, spécialiste du champ du handicap/polyhandicap et sous la coordination d’un chef de projet « Polyhandicap ».

Activités principales

  • Animer une réflexion collective sur les enjeux d’une cohorte pour la recherche et pour la décision publique.
  • Réaliser un état des lieux des outils quantitatifs d’enquête, de repérage administratif (PMSI, MDPH…) ou de cohorte existants dans le champ du polyhandicap, en France et à l’étranger.
  • Analyser les définitions associées du polyhandicap.
  • Proposer des scénarii de cohortes et en étudier la faisabilité : technique, juridique, éthique, financière.

Connaissances : bonne connaissance de l’organisation de la recherche académique, des thématiques « Santé Publique » et du champ du handicap ou du polyhandicap

Savoir faire : capacité de synthèse et de réflexion

Aptitudes :
– Rigueur et méthode
– Forte réactivité et sens des priorités

Expérience souhaitée : expérience (+ 2 ans)  dans le montage de projets de cohortes ou d’autres types d’infrastructures de recherche

Diplôme souhaité : Master santé publique

Structure d’accueil

Code unité : IReSP ( Institut de Recherche en Santé Publique )

Responsable : Perrine GUILLON (Secrétaire Générale)

Adresse :  8 rue de la Croix Jarry – 75013 PARIS (BIOPARK)

Contrat  : Type CDD Durée 1 an renouvelable

Rémunération selon les grilles de la fonction publique : 2138€ brut mensuel soit 1718€ net mensuel + reprise ancienneté

Date souhaitée de prise de fonctions : dès que possible

Pour postuler, merci d’envoyer CV et lettre de motivation sous la référence 17-055 à :
recrutement.ads@inserm.fr et perrine.guillon@iresp.net

————————————————————————————-

CHEF DE PROJET SANTE PUBLIQUE

Emploi-type  : Chargé de gestion administrative et d’aide au pilotage opérationnel

L’Inserm est le seul organisme public français entièrement dédié à la recherche biologique, médicale et en santé des populations. Il dispose de laboratoires de recherche sur l’ensemble du territoire, regroupés en 13 Délégations Régionales.

Structure : L’Institut de Recherche en Santé Publique (IReSP) est un groupement d’intérêt scientifique créé en 2007 par une convention entre l’Inserm et 22 partenaires. Son objectif général est de mutualiser les compétences et les moyens pour la recherche en Santé Publique. L’IReSP soutient la recherche en Santé Publique par différents moyens, et en particulier au travers d’appels à projets (www.iresp.net). Le GIS-IReSP prend appui sur l’Inserm pour sa gestion financière.

Contexte : Une stratégie quinquennale d’évolution de l’offre médico-sociale a été annoncée lors de la Conférence nationale du handicap du 19 mai 2016 et un volet de cette stratégie est spécifiquement dédié au polyhandicap. Il prévoit notamment des actions de recherche dont le pilotage de la mise en œuvre incombe à la CNSA :

  1. Créer un « consortium » de recherche sur le polyhandicap, associant chercheurs, institutionnels, milieu associatif, établissements sanitaires et sociaux dont l‘objectif principal est d’être un lieu d’échange entre les différents acteurs du champ
  2. Lancer des appels à projets de recherche sur le polyhandicap
  3. Réaliser une expertise collective Inserm sur le polyhandicap
  4. Organiser des voyages d’études
  5. Préfigurer une cohorte de personnes polyhandicapées pour la recherche L’IReSP est déjà fortement investi sur la recherche sur le handicap. La CNSA a ainsi souhaité lui confier la mise en place et l’animation d’un groupe de travail dédié. Dans le même temps, la CNSA confie à l’IReSP la mission de préfiguration d’une cohorte.

Missions : L’IReSP recherche un/e Chef de projet qui aura pour missions de mettre en place et prendre en charge des actions d’animation de la recherche sur le polyhandicap. Le Chef de projet travaille en binôme avec un conseiller scientifique, spécialiste du champ du handicap/polyhandicap. Il coordonne également les activités d’un chargé de mission de préfiguration d’une cohorte polyhandicap

Activités principales :

 Ø Réaliser un état des lieux de la recherche sur le polyhandicap en France à partir de la caractérisation du paysage français en termes de production de connaissances et de forces de recherche :

  • Identifier les personnes et les structures qui travaillent dans le champ (dans le milieu académique, hospitalier et administratif) ainsi que les collaborations existantes et analyser ce paysage : Qui ? Avec qui ? Où ? Dans quelles structures ? Sur quoi ? Dans quelles disciplines ?
  • Réaliser une cartographie des forces de la recherche dans le champ,
  • Caractériser la production française de connaissances sur le polyhandicap, sous un angle quantitatif (% de la production en France, comparaison avec d’autres pays, etc.) et qualitatif (principaux thèmes traités, disciplines principales etc.),
  • Identifier les éléments existants pour la structuration du champ : formations ou modules de formation, modes de valorisation (revues, colloques, etc.), autres outils (financement, animation, accès aux données, etc.), etc. Ce travail sera nourri par les discussions du groupe de travail et, inversement, viendra alimenter leurs réflexions et pourra étayer les constats discutés et les recommandations émises.

Ø Mettre en place et animer un groupe de travail sur le polyhandicap au sein de l’IReSP

  • Identifier les participants issus du milieu académique, institutionnel et associatif, · Analyser les forces et les faiblesses de la recherche sur le polyhandicap,
  • Favoriser l’adéquation entre les travaux de recherche conduits dans le champ et les besoins exprimés par les acteurs de terrain (associations représentant les personnes polyhandicapées, établissements sanitaires et médico-sociaux, etc.),
  • Favoriser le développement de travaux de recherche collaboratifs,
  • Identifier les besoins de la communauté de recherche dans le champ, Contribuer à la formalisation d’un appel à projets de recherche et à la réflexion sur les mesures structurantes et les financements à mettre en œuvre,
  • Définir le cahier des charges de l’expertise collective,
  • Faire émerger des actions d’animation et de structuration pérenne pour ce champ de recherche,
  • Rédiger le rapport du groupe de travail, · Organiser le séminaire de restitution/ discussion des travaux du groupe.

Ø Gérer un appel à projets sur le polyhandicap

  • Coordonner la rédaction du texte de l’appel à projets en lien avec les experts du domaine et les partenaires de l’IReSP,
  • Effectuer une veille sur les évènements en lien avec les thématiques des appels à projets (équipes de recherche, littérature scientifique, colloques, initiatives diverses, etc.),
  • Assurer le lancement de l’appel à projets et gérer la réception des candidatures,
  • Organiser l’évaluation des projets soumis : constitution des Comités Scientifiques d’Evaluation, recherche d’experts, etc.
  • Formaliser les réponses aux porteurs de projets,
  • S’assurer du bon déroulement de la mise en place des financements, en lien avec les services compétents de l’Inserm,
  • Effectuer un bilan de l’appel à projets.

Connaissances

  • Bonne connaissance de l’organisation de la recherche académique, des thématiques « Santé Publique » et du champ du handicap ou du polyhandicap Savoir-faire · Capacité de synthèse et de réflexion Aptitudes
  • Rigueur et méthode
  • Forte réactivité et sens des priorités Spécificité(s) / Contrainte(s) du poste

 Expérience souhaitée

  • Expérience (+ 2 ans) dans le montage de projets de cohortes ou d’autres types d’infrastructures de recherche Diplôme(s) souhaité(s)
  • Master santé publique

Structure d’accueil

Code unité : IReSP ( Institut de Recherche en Santé Publique )

Responsable : Perrine GUILLON (Secrétaire Générale)

Adresse :  8 rue de la Croix Jarry – 75013 PARIS (BIOPARK)

Contrat  :Type CDD Durée 1 an renouvelable

Rémunération selon les grilles de la fonction publique : 2138€ brut mensuel soit 1718€ net mensuel + reprise ancienneté

Date souhaitée de prise de fonctions : dès que possible

Pour postuler, merci d’envoyer CV et lettre de motivation sous la référence 17-055 à :
recrutement.ads@inserm.fr et perrine.guillon@iresp.net

———————————————————————————-

UN(E) ASSISTANT(E) DE DIRECTION GENERALE

Le Comité d’Études, d’Éducation et de Soins Auprès des Personnes Polyhandicapées (CESAP), association reconnue d’utilité publique, spécialisée dans le domaine du polyhandicap  (30 établissements et services implantés en Ile-de-France, Oise et Indre et Loire) ; 1300 enfants et adultes accueillis et accompagnés ; 1500 salariés ; 80M€ de budget

Recherche pour sa direction générale
dans le cadre d’un remplacement suite à un départ en retraite

UN(E) ASSISTANT(E) DE DIRECTION GENERALE

CDI  – Temps complet – CCN de l’enfance inadaptée du 15/03/1966 – Technicien supérieur

Poste à pourvoir au 1er  novembre 2017

Missions & Fonctions :

Intégré(e) au sein de l’équipe de secrétariat de direction (4 personnes), vous interviendrez pour le compte de la directrice générale, du directeur général adjoint et de la directrice médicale et de l’ensemble des collaborateurs du Siège sur des missions générales d’assistance et de secrétariat sur un large périmètre de thématiques (instances associatives, direction générale, communication interne, recherches médicales, gestion des risques, etc.).

 Activités & Tâches (liste non limitative) :

  • Accueil physique et orientation des visiteurs, gestion du standard, gestion du courrier et courriels (traitement et diffusion)
  • Rédaction de documents (courriers, rapports, présentations, plaquettes, comptes rendus, etc.)
  • Gestion de l’agenda de la direction générale et de l’association, des établissements
  • Organisation et logistique des instances associatives, d’évènements associatifs, de conventions internes et intendance de ces réunions (réservations, déplacements, etc.)
  • Gestion des relations adhérents, du suivi des cotisations associatives, des dons, de la base de données adresses internes
  • Gestion administrative des relations avec nos partenaires, notre réseau
  • Animation du site internet et des réseaux sociaux
  • Classement et archivage, gestion électronique des documents
  • Participation au contrôle des virements et paiements

Profil & Compétences :

Diplômé(e) d’un Bac+2 minimum en sciences de l’information et de la communication ou en lettres, vous disposez d’une première expérience réussie d’au moins 5 ans dans le domaine de l’assistanat de direction au sein d’une organisation en multi-sites.

  • Excellente présentation, organisation, discrétion, proactivité
  • Excellente qualité rédactionnelle et expression orale
  • Maîtrise forte du Pack Office (word, excel, powerpoint) et capacité à utiliser des logiciels (de type réseau social, questionnaires en ligne, agenda partagé, gestion associative, etc.)
  • Connaissances générales en administration (une connaissance des règles administratives relatives aux Associations Loi 1901 serait un plus)
  • Anglais très ponctuel
  • Ce poste nécessite ponctuellement des présences en soirée (CA , AG) et un déplacement annuel en France.

Adresser votre lettre de motivation manuscrite et CV au :
CESAP – Siège associatif à l’attention de Monsieur Eric ZOLLA
Directeur Général Adjoint
62, rue de la Glacière
75013 PARIS

————————————————————————–

Le Groupement National de Coopération Handicaps Rares recherche son chargé de mission « déploiement du dispositif intégré »

Le GNCHR

Afin d’apporter une meilleure réponse aux usagers, en cohérence avec les objectifs des Schémas nationaux, le Groupement national de coopération « handicaps rares » (GNCHR) coordonne et développe de façon optimale les missions du dispositif intégré, composé des Centres nationaux de ressources -CNRHR-, des équipes relais -ERHR- et de l’équipe nationale handicaps rares -ENHR-, décrites dans le Plan d’action inclus dans le 2ème Schéma national Handicap Rare.

Le Groupement a pour objet de :

  • capitaliser un haut niveau d’expertise, d’organiser les connaissances et les savoirs acquis sur les populations, leurs problématiques et leur accompagnement, et d’assurer leur diffusion ;
  • favoriser la structuration et la coordination des missions et des activités développées sur les territoires régionaux, interrégionaux et national ;
  • favoriser la coopération entre les centres de ressources nationaux -CNRHR-, les équipes relais -ERHR-, l’équipe nationale -ENHR- et les associations non gestionnaires de personnes en situation de handicap rare et leurs familles ;
  • conseiller et d’accompagner les acteurs du dispositif handicaps rares ;
  • développer des outils et systèmes d’échange et d’information nécessaires à la notion d’intégration ;
  • mettre en œuvre la formation et le transfert des connaissances et des pratiques, nécessaires pour améliorer la qualité de l’accompagnement, son adaptation et son accessibilité auprès de l’ensemble des professionnels ;
  • favoriser les contacts entre les institutions publiques et privées, les filières maladies rares concernées par les handicaps rares, les personnes ressources, les partenaires et les membres du Groupement, nécessaires à leurs activités ;
  • travailler en réseau.

De manière plus générale, par ses ressources propres ainsi que par la mutualisation des travaux des CNRHR et des ERHR, d’assurer :

  • la recherche, la veille et la formalisation des connaissances (mission d’expertise) ;
  • les relais et la coopération dans les réseaux (mission d’appui) ;
  • la formation, l’information et la communication (mission de diffusion).

Missions du chargé de mission « déploiement du dispositif intégré »

Au sein de l’équipe nationale handicap rare, placé(e) sous l’autorité hiérarchique et fonctionnelle de la secrétaire général(e) le/la chargé(e) de mission :

  • assiste la secrétaire générale du groupement dans la réalisation des missions qui lui incombent ;
  • contribue à la capitalisation et la coordination des actions relevant du schéma national ;
  • apporte le soutien méthodologique nécessaire pour garantir le développement des outils et systèmes d’échange et d’information nécessaire à un travail collaboratif des parties prenantes du dispositif intégré (système d’information, base de données, portail d’information, documentation commune) ;
  • veille à ce que les personnes en situation de handicap et leurs représentants aient accès aux informations leur permettant d’apporter leur contribution éclairée au dispositif : appui méthodologique, soutien aux initiatives.

Activités principales

  • Repère et mobilise les ressources du réseau.
  • Capitalise et formalise les travaux réalisés.
  • Prépare, assure le suivi et communique sur les travaux de la commission « Dispositif intégré ». Identifie les éléments constitutifs de la réalisation des projets portés par la commission et le programme d’actions afférentes.
  • Contribue à la gouvernance des projets en formalisant les éléments de communication, établissant les documents de partenariat, élaborant les agendas et les comptes rendus de séances de travail.

Compétences cœur de métier

  • Maitrise des méthodologies de conduite de projet et du travail en réseau.
  • Maitrise des techniques de collecte et de traitement de l’information.
  • Connaissance des enjeux de gestion des connaissances, de mise en œuvre d’un système d’information.
  • Bon communiquant, sait se mettre en relation avec l’ensemble des acteurs qui interviennent sur le projet et contribue à la cohésion interne de l’équipe nationale en apportant son expertise.
  • Capacité à intervenir en public et en formation.

Compétences transversales

Grande aisance rédactionnelle, capacité de synthèse, capacité à travailler en équipe, rigueur, ouverture, disponibilité, intégrité, bon sens, organisation, anticipation, écoute active, autodiscipline, capacités analytiques, diplomatie, leadership, transparence, proactivité, capacités relationnelles, professionnalisme.

Profil – Conditions de travail

Profil : Master 2 (Niveau 1) impératif – avec une expérience du fonctionnement associatif et des connaissances dans le domaine de l’inclusion des personnes en situation de handicap.

Poste basé à Paris avec des déplacements fréquents en France.

CDI à temps plein – Rémunération 3500 à 4000 bruts / mois – Statut cadre.

Pour candidater

Avant le lundi 26 juillet 2017  : envoi d’un CV et d’une lettre de motivation à : danielgacoin@proethique.fr